Descendre le Cher en aviron, c’est possible !

9 octobre 20192 min de lecture
La descente du Cher

Quel meilleur moyen de transport que l’aviron pour profiter des richesses de la vallée du Cher ? Descendre à ciel ouvert le plus bel affluent de la Loire, c’est le défi que remplissent chaque année plusieurs dizaines de sportifs. Pourquoi pas vous ? 

La descente du Cher, une randonnée fluviale prisée

Depuis maintenant 25 ans, la descente du Cher fait partie des événements incontournables pour les amoureux de la rame. Venus de toute l’Europe, une centaine de sportifs se donnent ainsi rendez-vous chaque année dans le village de Bléré, qui borde la rivière. Après un parcours d’environ 30 km, ils s’y retrouvent deux jours plus tard pour l’arrivée de l’épreuve. L’ambiance festive vaut le détour !

Une nature d’une beauté à couper le souffle

Le succès grandissant de la descente du Cher s’explique par l’extraordinaire richesse des rives de l’affluent. Davantage encore que l’exploit sportif, c’est ici la beauté de la nature qui y est chaque année célébrée. Il faut dire que les paysages bucoliques de la région ont de quoi faire rêver. Ils sont parfaitement mis en valeur par les innombrables demeures traditionnelles et les splendides châteaux trônant fièrement le long de la rivière.

Chenonceau comme point d’orgue

Descendre le Cher en aviron, c’est profiter de points de vue d’exception sur certains des joyaux les plus resplendissants du patrimoine architectural français. Le passage sous les arches du château de Chenonceau constitue à ce titre un moment inoubliable pour tous les participants. La proximité du château d’Amboise n’est également pas pour leur déplaire ! Vous aussi, laissez-vous tenter !

Lire plus d'articles