L’île de Ré en sept spécialités

9 juillet 2019
Île de Ré paysage

En été, la population de l’île est multipliée par dix. Mais en haute saison comme en hors saison, entre ânes culottés et glace caramel à la fleur de sel (de l’île), Ré se distingue par un certain savoir-vivre et des rendez-vous gastronomiques incontournables.

1. Des volets verts partout !

Vert pour l'île
Vert pour l'île

Alors que la majorité des contrevents de la façade Atlantique s’affiche bleu, les volets Rétais font de la résistance. La raison de ce vert qui tend vers le turquoise ? Son endurance remarquable face à la chaleur, à la pluie et au vent fait qu’en 1996, les maires des dix communes de l’île les ont rendu obligatoire. Et il faut bien reconnaître que c’est plus photogénique !

 2. Les ânes en culotte à Saint-Martin

Ânes en culotte
Ânes en culotte

À Ré, l’âne est culotté ! Cette tradition remonte à l’époque où la saliculture et la viticulture faisaient vivre la grande majorité des Rétais. Si la culotte était censée protéger l’âne des agressions de la nature (insectes, épineux, etc.), cette tradition très locale a survécu notamment grâce à un élevage de baudets à Saint-Martin.

3. Les marais salants à Loix

Marais Salant sur l'ile de Ré
Marais Salant sur l'ile de Ré

Pour tout savoir sur l'origine des marais de l'île de Ré, un passage par l’écomusée s’impose. Ne vous attendez pas à une visite entre quatre murs mais plutôt à parcourir le site exceptionnel de la prise de la Lasse, les cheveux au vent. Les amateurs de vélo y trouveront également matière à une excellente balade, parmi les 110 km de pistes cyclables de l’île.

4. Les glaces artisanales à Saint-Martin

Glaces artisanales
Glaces artisanales

C’est dans la capitale « rétaise » que La Martinière, le glacier historique Rétais, a vu le jour. Après des années à affiner ses parfums (pêche de vigne lavande, banane flambée, mangue gingembre…), il a ouvert des annexes partout sur l’île. Plus d’excuses pour ne pas ouvrir le palais à des saveurs inconnues, à moins de préférer les grands classiques, caramel beurre salée, chocolat ou goyave !

5. Le vin et le pineau de l’île de Ré au Bois-Plage-en-Ré

Dégustation de vins
Dégustation de vins

Mine de rien, la vigne couvre près de 650 hectares de l’île de Ré. Un vignoble cultivé depuis le 18ème siècle, qui s’est organisé en coopérative vinicole depuis 1950. La cave des Vignerons de l'île de Ré propose d’ailleurs la visite des chais, peut-être plus intéressante que la dégustation du rosé ou du pineau local. Quant aux cavaliers, ils apprécieront la balade équestre proposée pendant les mois de juillet et août.

6. Les biscuits à Sainte-Marie-de-Ré

 Les biscuits à Sainte-Marie-de-Ré
Les biscuits à Sainte-Marie-de-Ré

Sucré ou salé, nature ou garni d’amandes et de noisettes, le sablé Rétais de la biscuiterie de Ré cultive un penchant prononcé pour le beurre… Pour le plus grand plaisir de nos papilles ! 

7. Les huîtres à Ars-en-Ré

Les huîtres à Ars-en-Ré
Les huîtres à Ars-en-Ré

Chaque année, une centaine de tonnes d'huîtres sont produites et affinées. L’implantation à l'endroit le plus étroit de l'île permet une double alimentation en eau de mer, en provenance des deux façades maritimes de l'île. D’où, sans doute, cette finesse incomparable.

Lire plus d'articles