Les Tulipes de Jeff Koons débarquent à Paris

Une œuvre polémique installée au Petit Palais
4 novembre 20192 min de lecture
Bouquet de Tulipes, Jeff Koons

Après plusieurs mois de polémique, l’œuvre de l’artiste américain a été inaugurée en grande pompe le 4 octobre dernier, dans les jardins du Petit Palais.

Un hommage aux attentats de novembre 2015

Présent de l’artiste à la France, le Bouquet de Tulipes rend hommage aux victimes de la série d’attentats ayant endeuillé la ville Paris un triste soir de novembre 2015. Dans ce style pop caractéristique du plasticien américain, la statue de bronze monumentale (13 m de haut pour 8 m de large) représente une main tournée vers le ciel et tenant 11 tulipes multicolores. Pourquoi 11 tulipes et non pas 12, comme dans tout bouquet traditionnel ? Pour souligner la perte subie par la France face à la barbarie.

Mettre en avant l’amitié franco-américaine

Selon les dires de Jeff Koons, le Bouquet de Tulipes témoigne également de l’étroitesse des liens unissant les États-Unis et la France, ses lignes renvoyant clairement à celles de la torche de la Statue de la Liberté. Ode à l’optimisme, à la vitalité et au renouveau, l’œuvre a pourtant suscité bien des polémiques.

Le débat des Tulipes

Initié par l'ex-ambassadrice américaine Jane Hartle et rapidement accepté par Anne Hidalgo, le projet artistique ne tarda pas à faire réagir. Dans une tribune publiée dans Libération, de nombreuses personnalités prirent ainsi position contre ce cadeau « empoisonné ». Les griefs reprochés à Jeff Koons ? Ses accointances un peu trop manifestes avec un art jugé industriel, les innombrables polémiques dont il fit l’objet et son supposé opportunisme

À vous désormais de vous faire votre propre idée, en vous rendant dans les superbes jardins du Petit Palais !