Avignon à l’heure du Festival

4 juillet 20192 min de lecture
Festival d'Avignon

Pendant le Festival, les théâtres déploient leurs tréteaux dans les lieux emblématiques de la cité des papes… L’occasion parfaite pour faire une balade dans les plus beaux recoins de cette ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Pérégrination depuis le Cloître Saint-Louis

Cloître Saint-Louis
kperkins14

À quelques pas du fameux Pont d’Avignon, cette ancienne demeure éblouit par sa simplicité : une cour, une fontaine, des platanes centenaires. Du 4 au 23 juillet, ce lieu emblématique sert de point de départ à une visite historique des hauts lieux du Festival. 


Réservez votre visite dès aujourd’hui sur : https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/visite-de-l-histoire-du-festival-fr

Drame au Palais des papes

Palais des papes

Classé monument historique depuis 1840, cette forteresse est la plus grande construction gothique du Moyen-âge. Elle hébergea pendant près d’un siècle les pasteurs désireux de se trouver au centre du monde chrétien. Du 4 au 13 juillet, sa cour d’honneur devient la scène d’Architecture, une création de Pascal Rambert. Emmanuelle Béart, Jacques Weber et Denis Podalydès font notamment partie des comédiens qui incarnent une famille d’artistes tourmentés.

 

Découvrez la pièce : https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/architecture

Virgile revisité au Cloître des Carmes

Cloître des Carmes
Marianne Casamance

Superbe couvent médiéval, ce cloître réhabilité au XXème siècle devient une scène incontournable du Festival. Maëlle Poésy et Kevin Keissy réinterprètent l’Énéide de Virgile. Intitulée Sous d’autres cieux, leur pièce évoque le voyage initiatique, raconté sous forme de souvenirs, où le passé et l’avenir s’imbriquent dans le présent. À voir du 6 au 14 juillet. 


Réservations sur le site officiel du festival : https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/sous-d-autres-cieux

Un conte acidulé dans la chapelle des pénitents blancs

Le théâtre au festival

Adossée aux remparts de la ville, cette bâtisse autrefois appelée « Église Notre-Dame-la-Principale » de sept cent ans prend le nom de « chapelle des pénitents blancs » à partir du XIXe siècle, lorsqu’elle se transforme en couvent des Dominicains. Aujourd’hui devenue salle de spectacle, elle accueille depuis 1960 les œuvres du Festival d’Avignon. Cette année, ses murs serviront de décor à Blanche neige, histoire d’un prince de Marie Dilassier. À découvrir les 6, 7, 8, 10, 11 et 12 juillet. 


Préparez votre soirée ici : https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/blanche-neige-histoire-d-un-prince

S’ouvrir au monde à la Maison Jean Vilar

Maison Jean Vilar
Université Populaire du Théâtre

La Maison Jean Vilar créée en l’honneur du fondateur du Festival d’Avignon est l’un des cœurs battant de la vie théâtrale locale. Lieu de mémoire et de transmission, la maison accueillera en ce mois de juillet « Mahmoud et Nini », mis en scène par Henri-Jules Julien. Une pièce sur le thème de la rencontre interculturelle à ne pas manquer. 


Achetez vos billets dès maintenant : https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/mahmoud-nini

Découvrez la programmation complète du Festival et réservez vos spectacles sur : https://www.festival-avignon.com/fr/


Vibrez au rythme du Festival d'Avignon

Voir toutes les offres de cet établissement
Voir toutes les offres de cet établissement
Voir toutes les offres de cet établissement

Lire plus d'articles