Les traboules : les passages typiquement Lyonnais

Une réelle attraction touristique
29 mai 20192 min de lecture
La Grande Traboule

 À Lyon, on traboule beaucoup. Du verbe "Trabouler" ou encore du mot latin "transambulare" qui signifie traverser, déambuler. 

Mais alors, on déambule où ? Allez, on tente de vous faire une petite définition : les traboules sont des passages aménagés et couverts entre des cours d'immeubles, elles permettent de réduire son trajet à l'abri des intempéries. 

Petits trésors du patrimoine lyonnais, les traboules sont devenues une réelle attraction touristique à découvrir lors de votre prochain week-end à Lyon.

Architecture Lyon
La Grande Traboule
Cour des Voraces Lyon
La célèbre "Cour des Voraces" - représentative de l'habitat ouvrier au XIXe siècle.

Les traboules du Vieux-Lyon

Si certains passages sont fermés au public... (il faut le comprendre, les traboules sont des lieux de vie habités alors, lorsque vous traboulez, discrétion oblige, on chuchote et on marche tranquillement pour respecter le voisinage)

... le Vieux Lyon est un véritable dédale de traboules, on en compte environ 200. 

Sur la rue Saint-Jean par exemple, l'artère principale de ce quartier, vous pourrez pousser quelques grilles et trouver ces traboules. En voici trois par exemple :

  • 7 rue Saint-Jean vers 7 quai Romain-Rolland
  • 19 rue Saint-Jean vers 2 rue des Trois Maries
  • 27 rue Saint-Jean vers 6 rue de Trois Maries

Un peu d'histoire : au Moyen-Âge, elles permettent de rejoindre rapidement les bateaux sur la Saône et de se ravitailler en eau. Elles auraient permis également à abriter les allées et venues clandestines des résistants lyonnais pendant la Guerre 39-45. 

Les traboules de la Croix-Rousse

L'autre grand quartier de Lyon qui compte beaucoup de traboules (163 pour être précis), c'est la Croix-Rousse. Nombreuses sont fermées aujourd'hui mais voici quelques adresses pour agrémenter vos balades sur les pentes de la Croix-Rousse :

  • 9 place Colbert vers 14-14bis montée Saint-Sébastien (cour des Voraces)
  • 118 montée de la Grande-Côte vers 7 rue Terme
  • 20 rue Imbert-Colomès vers 55 rue des Tables-Claudiennes

Un peu d'histoire : La Croix-Rousse est un quartier qui s'est développé au XIXème siècle avec l'industrie de la soie. À la Croix-Rousse on se sert des traboules pour transporter le tissu à sec entre les ateliers de fabrication et les boutiques ou les clients. La Cour des Voraces est LA traboule incontournable, nichée dans un ancien immeuble de Canuts (ouvriers tisserands de la soie). Les immeubles sont plus grands, les traboules sont plus imposantes.


Croix Rousse de Lyon

Le saviez-vous ? Les traboules ont été élues "Monument préféré des Français en 2014". Une autre bonne raison pour ne pas passer à côté de ces passages mystérieux, lors de votre venue à Lyon. 

Et pour ne vraiment rien manquer sur toute l'histoire riche des traboules, il est même possible de faire appel à un guide... 

Pour aller plus loin : Reportage de 6 minutes sur les Traboules



Trouvez un hébergement à Lyon

Voir toutes les offres de cet établissement
Voir toutes les offres de cet établissement
Voir toutes les offres de cet établissement

Lire plus d'articles