Interview : Le Cotentin vu par Mathilde

Marketing Manager chez @Weekendesk
5 juin 2019
Nez de jobourg

L : Bonjour Mathilde, alors… on m’a soufflé que ta région de cœur, c’était le Cotentin, une région maritime chargée d’histoire, entre lande et mer… 

M : Et tu t’es très bien renseigné Lucile (rires), alors pour commencer, je suis Mathilde, j’ai 35 ans, j’habite à Barcelone. Je suis effectivement originaire du Cotentin, née à Cherbourg, j’ai passé toute mon enfance et mon adolescence dans cette belle région.


L : Est-ce que en tant qu’originaire du Cotentin tu peux nous expliquer et nous décrire ta région d’enfance ?

M : Comme tu l’as dit, c’est une région située entre terre et mer et pour cela on l’appelle « la presqu'île du Cotentin », on a vraiment l’impression d’être sur une île. Elle se situe dans département de la Manche, depuis Granville jusqu'à Cherbourg.

Ravenoville

L : Ça me donne déjà envie, et niveau atmosphère, ambiance, tu pourrais nous en dire plus ? 

M : C’est une région très verte, parfois on a même l’impression d’être en Irlande. Certains paysages naturels sont typiques comme les landes, le bocage mais aussi le parc naturel des Marais du Cotentin. La côte est assez sauvage, accidentée mais il y a également des plages, très longues, comme celles du débarquement, idéales pour faire du char à voile et des balades à cheval à marée basse. Il y a une forte culture de la mer, mais aussi beaucoup de patrimoine, beaucoup à découvrir, cette région je l'adore ! 


L : Et du coup pour parler un peu plus du patrimoine et de la culture : est ce qu’on peut parler d’une culture normande, d’une culture vraiment locale ?

M : Oui je pense, la preuve en est encore aujourd'hui, se parle le patois normand ! En fait, beaucoup de gens font vivre le patois, comme Louis Lefèvre, poète du « parler normand », tous les Cotentinois connaissent “Su la Mé” une hymne pour notre région.  

Des figures historiques ont vécu ou sont nées dans le Cotentin, comme Alexis de Tocqueville, Barbey d'Aurevilly... Jean-François Millet est né à Gréville-Hague, Jacques Prévert y a vécu, on peut visiter sa maison. Pour ce qui est du cinéma comment ne pas citer le film mythique : Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, que les gens associent à la ville de Cherbourg.

Fortdelahougue

L : D'accord, du coup peux-tu nous parler un peu plus de ces endroits à visiter ? Ceux où tu aime aller, ceux à ne pas manquer, etc... 

M : Deux festivals à ne pas manquer:

  • « Les Art’zimutés » les 28, 29 et 30 juin  à Cherbourg et en plein air. C’est un festival monté par un groupe de bénévoles super sympas, il y a vraiment une bonne ambiance. 
  • « Jazz sous les pommiers » à Coutance, beau rendez-vous dans la région du 24 mai au 1er juin. 

Cet été, il y a le 75e anniversaire du débarquement. Ça peut être l'occasion de découvrir ou de redécouvrir les plages du débarquement (Utah Beach, Omaha Beach) et les musées de la région comme celui de Sainte-Mère-L’Eglise.

J’adore me promener dans le Val de Saire, notamment au Cap Lévi qui se situe à Fermanville, mais également au phare de Gatteville. La Hague est une région magnifique, avec des immanquables comme le Nez de Jobourg, un lieu assez magique, au bout du monde. Prendre le sentier des douaniers, où on marche à flanc de falaise, c’est aussi génial, les paysages sont vraiment magnifiques. 

Quinéville

L : Wow, ça a l’air vraiment chouette ! Et niveau cuisine, il y a des spécialités culinaires  j’imagine ? Si tu peux nous souffler quelques bonnes adresses on est aussi preneurs. 

M : On mange de très bonnes coquilles St Jacques, sans oublier le beurre (doux !)  et la crème d’Isigny. J'adore la Teurgoule, un riz au lait normand (rires). Mes bonnes adresses :  « La Marine » à Barneville-Carteret, si vous êtes sur la côte Ouest. Côté Val de Saire,  « Le Panoramique » à La Pernelle. À Cherbourg « Le Pily » restaurant gastronomique, ou « L’Armoire à Délices ». 

L : Et est-ce que, pour finir un peu sur le sujet, tu aurais un endroit un peu particulier à nous conseiller ? Un coup de cœur ? Quelque chose d’un peu différent.

M : « Le Goéland » qui se situe à la pointe de Jonville c’est un bar super sympa, super pour l'apéro ou déguster une plancha entre amis, qui a d’ailleurs été cité par « The Guardian » comme un des 10 meilleurs bars de plage en France. 


L : Ok ! Et question du coup un peu plus « pratique », comment on fait pour s’y rendre dans le Cotentin ? Comment on y va en venant de Paris ? De région parisienne ? Ou même d’ailleurs ?

M : Alors si vous venez de Paris, train au départ de Saint Lazare jusqu'à Cherbourg où Valognes . En voiture c´est via l’autoroute A13, c’est à peu près à 4h de Paris. Depuis Rennes, c´est via l’A84 et ensuite remonter la RN13 pour arriver dans le Cotentin. 

Saintvaastlahougue

L : On note ça dans nos carnets d’adresse alors !

M : Et il y a un lieu aussi dont je voulais parler, l’île de Tatihou, qui se situe au large de Saint-Vaast. On peut s'y rendre à pied à marée basse, ce qui est drôle et insolite, c’est que le bateau qui vous emmène a un moteur et des roues en fait (rires). À marée haute, forcément il ne les utilise pas, mais à marée basse il vous emmène comme ça ! 

Sur cette île, tous les étés, il y a le festival les « Traversées de Tatihou » : les concerts ont lieu en fonction des marées. C’est un festival de Musiques du Monde, on peut y voir des groupes d’Irlande ou Celtiques, c´est bien sympa !

Également, une ville très chouette à découvrir, c’est Granville, connue pour son carnaval, mais aussi pour le musée Dior, Christian Dior étant né à Granville.

Tatihou, Cotentin

L : Est-ce qu’il y aurait des conseils particuliers que tu aimerais donner à quelqu'un qui par exemple te dirait « J’aimerais bien partir le week-end prochain pour découvrir le Cotentin » ?

M : Ce que je recommanderais ça serait… de commencer par Granville, puis prendre une journée pour découvrir la Hague, …et puis passer une soirée, une après-midi, à Cherbourg, il y a aussi la Cité de la Mer ou vous pouvez visiter un sous-marin. Et le troisième jour, découvrir le Val de Saire, mais également les plages du débarquement. Je pense que pour ceux qui partent un week-end c'est le planning idéal, mais il y a de quoi faire pendant une semaine !

L : D'accord. Et j’aurai une dernière question : on parle souvent de la Normandie comme étant une région particulièrement agréable à vivre, on parle de la Dolce Vita en Normandie, il y a même des études qui montrent que c’est peut-être la région de France où les gens sont le plus heureux, est ce que toi tu pourrais envisager de revenir y habiter et t’y installer définitivement ?

M : Pourquoi pas ! (rires) mais dans l’immédiat non. Dans un futur proche non, car j’ai ma vie à Barcelone, mais oui c’est une région agréable donc pourquoi pas ! (rires)


L : Merci beaucoup Mathilde en tout cas pour ton temps ! Et pour toutes ces informations sur cette belle région que nous sommes, du coup, pressés de pouvoir découvrir ! Merci Mathilde !

M : Merci à toi !

Lire plus d'articles

Service client

Du lundi au vendredi de 9h à 21h et le Samedi et le Dimanche de 10h à 19h - 01 77 51 33 91 (Appel non surtaxé)