Les phares de tous les records

Les plus beaux phares de France
24 mai 20192 min de lecture
Phare de Cordouan

Les GPS les ont peut-être rendus obsolètes mais les phares illuminent toujours nos promenades côtières. Tour de France des plus beaux phares !

Le plus haut : le phare de l’île Vierge (Plouguerneau, Finistère)

Plouguerneau

Construit sur un îlot du Finistère nommé « Île Vierge », le plus haut phare de France et d’Europe est aussi le quatrième mondial. Il faudra parvenir aux 82,5 m et monter quelques 397 marches pour contempler le panorama à couper le souffle qui s’étend de l’île de Batz à l’île d’Ouessant. Érigée en 1897 et tapissée de 12 500 plaques d’opaline, cette tour en pierre classée aux monuments historiques projette son feu à 43 km à la ronde sur tout le nord du Finistère.

Le plus ancien : le Phare de Cordouan (Verdon-sur-mer, Gironde)

Phare de Cordouan

Érigé entre 1584 et 1611, à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, le plus ancien phare de France encore en activité est aussi le plus noble. Celui que l’on surnomme couramment le « Phare des Rois » ou le « Versailles de la mer » impose à 35 km à l’horizon sa stature monumentale de 68 m de hauteur. Preuve de son prestige : l’État français vient de déposer officiellement le dossier de candidature du Phare de Cordouan afin de l’inscrire sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le plus puissant : le Phare de Créac’h (Ouessant, Finistère)

Phare de Créac’h

Semblable à un damier, ce phare paré de noir et blanc, érigé en 1863 et classé aux monuments historiques, déploie toute sa puissance à partir de l'île d'Ouessant pour délimiter l'entrée dans la Manche. S’il est le plus puissant d’Europe avec une portée de 51 km, son sommet n’est malheureusement pas accessible. Le visiteur devra se contenter de son musée, qui abrite la plus belle collection de lentilles de Fresnel d’Europe.

Le plus élégant : le phare des Baleines (Ile de Ré)

Phare des Baleines

Coquet, à l’image de Ré , l’île qui en a fait son étendard, le phare des Baleines a été construit par Vauban en 1666, avant que ne lui succède en 1854 une seconde tour à la portée plus puissante. Ce qui impressionne dans ce bâtiment classé aux monuments historiques, désormais rénové et transformé en musée, c’est son escalier en colimaçon. Mariant l’épure à une riche sophistication, il se dévoile au regard, semblable à l’illusion d’une coquille d’escargot.

Le plus excentré : Le phare du Bout du monde (La Rochelle, Charente-Maritime)

Phare du Bout du monde

Réplique exacte du phare du bout du monde construit en Patagonie en 1884, il a inspiré Jules Verne pour le titre de son roman du même nom. Monté sur pilotis, on peut l’admirer depuis 2000 au milieu des flots, émergé face à la pointe des Minimes à La Rochelle . Ce phare en bois, de forme octogonale, projette ses sept lampes nourries à l’huile de colza sur une portée de 27 km à la ronde.

Lire plus d'articles