Les châteaux de la Loire sous tous les angles

3 mai 2019
Chenonceau

En montgolfière ou en bateau, à la nuit tombée ou en sous-sol, voici 4 visites insolites pour (re)découvrir les chefs d’œuvre de la Renaissance.

Chenonceau vu de l’eau

Chenonceau en bateau

Son inimitable pont-galerie enjambe élégamment le Cher. Pour vraiment découvrir Chenonceau, il faut pouvoir passer sous ses magnifiques arches, en barque ou même en gabare traditionnelle. Sur la terre ferme, le château préféré de Catherine de Médicis aura également de quoi ravir les amateurs de peinture avec son impressionnante collection de Tintoret, Titien ou Poussin.

Azay-le-Rideau vu d’en haut

Vue D'en haut

À deux ou en groupe, les châteaux de la Loire offrent un panorama époustouflant vu du ciel. Pour découvrir les mystères que renferment ses tourelles, rien de tel qu’un tour en montgolfière. Mention spéciale pour les façades d’Azay-le-Rideau : leur reflet dans les eaux calmes de l’Indre est encore plus impressionnant en prenant de la hauteur.

Brézé sous terre

Galeries souterraines

Ici, c’est en dessous que ça se passe, à dix ou vingt mètres sous la surface de la terre ! Le château construit par le Grand Condé cache un réseau de quatre kilomètres de galeries souterraines, un véritable village troglodyte vieux de plusieurs siècles, intégré au système défensif du château et à son cellier.

Blois la nuit

Château de Blois

Pour un frisson supplémentaire, le château de Blois propose régulièrement des visites à la tombée de la nuit, à la lueur des lampes torches. Un craquement ? Un murmure ? Seraient-ce les fantômes des assaillants vikings de l’an 854, le spectre du Duc de Guise, l’incarnation de Henri IV ou celle de Louis XIII ?

La vie de château vous attire ?

Lire plus d'articles