Parfum cactus, foie gras, romarin : quand les glaciers français se surpassent

24 mars 20192 min de lecture
De la glace pour tout le monde !

Plus d'un Français sur deux dit manger au moins une glace par semaine en période estivale (même si l'on croit qu'ils sont plus nombreux). Voilà une carte des lieux où tenter l’impossible. Des glaces, oui, mais pas n’importe lesquelles...

Au charbon, chez Gazed (Paris)

Crème glacée noire

Pas de panique, cette Black Ice n’affectera pas la couche d’ozone. Le charbon est issu du chauffage d’écorces de noix de coco et, pour en ajouter une couche, de l’ail noir y est incorporé. Parfait pour ceux qui aiment le sucre avec modération.

Au romarin, huile d’olive et pignon, chez Scaramouche (Céreste)

Des saveurs uniques

Céreste, dans le Lubéron, est la première des 5 boutiques ouvertes par Gwendall Auffret depuis 2009. Une croissance fulgurante, uniquement due au bouche à oreille, par le seul génie d’une idée : sublimer toutes les saveurs de la Provence dans des glaces. Créer des boules au pays de la pétanque, chapeau !

Au cactus, chez Fenocchio (Nice)

A base de sirop de cactus

L’institution niçoise doit sa longévité à sa capacité à renouveler ses recettes. Concernant cette glace au cactus, on pourrait s’attendre à un produit dans les teintes orangées, à l’image de la figue de Barbarie, mais il n’en est rien. Sa matière première est en fait le sirop de cactus, dont elle tire son joli vert.

Au foie gras, à la Maison du Glacier (Bordeaux)

La glace au foie gras

Après tout, le sauternes, les compotées divers, ou les chutneys variés, tous proches compagnons du foie gras, ont bien la douceur, voire le sucré, comme saveur commune. Alors pourquoi ne pas y ajouter le fondant et la fraîcheur ? La glace au foie gras, comme une évidence, sauf pour les vegans.

Au fenouil et au fromage blanc, chez Christian (Strasbourg)

Paradis gourmand

Pâtisserie et chocolaterie de renom, ce paradis des gourmands propose des glaces délicieuses, aux parfums qui changent en fonction des saisons, pour n’utiliser une matière première qu’à maturité parfaite. La « fenouil au fromage blanc » est, avec l’« ananas à l’estragon », une de ses associations qui font de cette adresse incontournable un lieu de découverte.